Biographies > Photos de Mgr William J. Conway

Les collections de photos conservées aux Archives des Religieuses Hospitalières de Saint-Basile contiennent plus d’une vingtaine de photos de leur ancien élève William J. Conway. Un choix a été effectué retenu pour ce article, afin de mieux faire connaître ce grand homme qui a laissé sa marque en tant que curé de la paroisse de l’Immaculée-Conception d’Edmundston et comme bâtisseur, soucieux de répondre aux besoins autant matériels que spirituels de ses paroissiens et des gens du Madawaska. 

Enfance

William John Conway, fils de John Conway, est né à Saint-Jean, Nouveau-Brunswick, le 4 janvier 1876. À la suite du décès de sa mère Hannah Muldoon en 1887, il est placé à l’orphelinat de l’Hôtel-Dieu de Saint-Basile avec ses frères et soeurs. À 13 ans, il s’inscrit au Collège Sainte-Marie de Van Buren au Maine où l’on enseigne le français et l’anglais. Ses six premières années du cours classique terminées, en 1895, il se rend au Séminaire de Chicoutimi. Il y enseigne l’anglais et complète ses années de philosophie.

William Conway 11 ans             william ses frères et pere dugal              william 15 ans

William à 11 ans.     Avec ses frères et l’abbé L.-N. Dugal.              William à 14 ou 15 ans.

Jeune prêtre

En 1898, sa décision est prise: William sera prêtre séculier. Il entre au Grand Séminaire de Québec. Comme toujours, il revient passer ses vacances à l’Hôtel-Dieu de Saint-Basile, où il retrouve sa bienfaitrice Mère Maillet et son conseiller l’abbé Louis-Napoléon Dugal. William est ordonné prêtre le 12 mai 1901 en la basilique de Québec. Par la suite, il demeure au Séminaire de Québec encore trois ans: il enseigne l’anglais et est titulaire de la classe de rhétorique. En 1903, il est nommé vicaire à l’église-cathédrale de Chatham. Il y restera cinq ans.

ph_298 w  ph_297 w

Séminariste en 1898.             Photo d’ordination en 1901.

Curé et bâtisseur

En 1908, le père William Conway revient au Madawaska, à titre d’administrateur de la paroisse de l’Immaculée-Conception à Edmundston. Il est nommé curé en 1911. Il est à la fois un bon pasteur et initiateur de projets de construction. Dès 1917, il fonde la mission de Saint-Joseph de Madawaska et y fait construire une église et un presbytère. Avec l’appui des paroissiens d’Edmundston, la construction d’une imposante église en pierre débute en 1924; le presbytère sera construit en 1934. L’éducation de la jeunesse étant une de ses priorités, le dynamique curé fait construire l’Académie Conway en 1928, et les Filles de la Sagesse en assurent la direction.  En 1932, le père Conway assiste à un Congrès Eucharistique international en Irlande, pays de ses ancêtres. Le groupe dont il fait partie effectue des visites en France et en Italie et obtient une audience auprès  du Pape Pie XI à Rome.  

mgr conway vers 1940        william J. Conway vers 1940

 Monsieur le curé William Conway en 1930 et 1940. 

mgr Conway et Cardinal Villeneuve         congrès marial mgr Gagnon

Mgr Conway et le cardinal Villeneuve, 1941.   Au Congrès marial de Saint-Basile, 1951.  

Administrateur et pasteur

En 1941, l’intérieur de la magnifique église de l’Immaculée-Conception, future cathédrale, est terminé, et le cardinal Villeneuve de Québec est invité pour la bénédiction solennelle. En 1943, le curé Conway est nommé Prélat domestique, ce qui lui confère le titre de Monseigneur. Mgr Marie-Antoine Roy, premier évêque d’Edmundston, le choisit comme Vicaire général, en 1945. Quelques années plus tard, ce sera à titre de Vicaire capitulaire et d’Administrateur qu’il assurera l’intérim à la tête du diocèse. À son tour, le nouvel évêque Mgr Roméo Gagnon en fera son Vicaire général, en 1949. Bâtisseur infatigable, Mgr Conway s’occupe, dans les débuts des années 1950, de la construction du Centre éducatif d’Edmundston tout près de la Cathédrale et de l’orphelinat Mont Sainte-Marie, dont la direction sera confiée aux Sœurs Maristes. En 1951, des fêtes grandioses soulignent le 50e anniversaire de sacerdoce de Mgr Conway. En guise d’appréciation, Rome lui confère le titre de Protonotaire apostolique, en 1955.

Mgr Conway P.A. Mgr Conway portrait C.P.

   Protonotaire apostolique en 1955.   Portrait à l’huile par Claude Picard.

Toujours présent

En 1958, la paroisse de l’Immaculée-Conception fête le 50e anniversaire de l’arrivée de Mgr Conway à Edmundston.  Puis, le vénérable octogénaire prend sa retraite au Mont Sainte-Marie, où il décède le 16 janvier 1961. Ses funérailles seront célébrées à l’orphelinat, puis en la cathédrale d’Edmundston avec beaucoup de solennité. Tous ceux qui l’ont connu et aimé reconnaissent la valeur et les vertus de ce grand homme entièrement donné à Dieu, qui aura exercé une grande influence dans son milieu, autant sur le plan religieux que dans les domaines culturel, social et économique.

Monument à la mémoire de Mgr Conway

L’idée de rendre hommage à Mgr Conway en «érigeant une statue en bronze sur le talus devant la cathédrale Immaculée-Conception» a germé dans la tête et le coeur du journaliste Rino Morin-Rossignol, qui déclare, plus de cinquante ans après le décès du père des orphelins du Mont Sainte-Marie : «Dans la pléiade de personnages hauts en couleur et visionnaires qu’a connus le Madawaska, rayonne  une figure unique par sa foi, son engagement profond et son œuvre : Mgr William John Conway.» (Dépliant de la Campagne de financement 2014-2015 pour le Monument Mgr Conway.)

Un comité, dont les membres sont François Angers, Pierre Picard, Michel Gagnon, Maureen Rice et Don L. Martin, a cru que le projet d’un monument représentant Mgr Conway était réalisable et ils ont réussi à amasser les sommes nécessaires une sculpture de huit pieds de haut sera éventuellement placée devant la cathédrale.

 
Le 20 novembre 2014
Mise à jour le 7 juillet 2015

 

 

 

 





Quoi de neuf?

Hommage aux Religieuses Hospitalières de St-Joseph par l’UMCE

Le 13 octobre 2017, l’Université de Moncton, campus d’Edmundston rendait hommage aux Religieuses Hospitalières de St-Joseph en nommant une voie […]

Lire la suite...

Vie de Jérôme Le Royer en images

Afin de mieux faire connaître Jérôme Le Royer de la Dauversière et son oeuvre, nous avons reproduit une série de […]

Lire la suite...

Les véritables motifs à l’origine de Montréal

La conférence « Les Véritables Motifs de la création de Montréal », présentée au 5e Congrès de spiritualité  de l’École française, par Bertille […]

Lire la suite...