Pont international entre Clair et Fort Kent (am_925)



am_925a[1]

Dès 1879, une étude commandée par le gouvernement fédéral du Canada déterminait les meilleurs endroits pour construire des ponts dans le haut-Saint-Jean et la rivière St-François. John Costigan fit alors voter la somme de 15 000 $. Une condition stipulait que le gouvernement américain défraie la moitié du coût. Il refusa. Suite aux démarches de la délégation de Clair, la construction d’un pont en acier fabriquée par la Dominion Bridge Co. de Montréal débutait en 1929. Le coût des travaux s’éleva à 258 000 $ et fut défrayé à parts égales par Ottawa et Washington. Le pont fut ouvert à la circulation en septembre 1930, et les cérémonies de la bénédiction par le curé Michaud de Clair eurent lieu le 4 juillet 1931. Ce fut une grande fête, avec discours de circonstance par le curé de Lille au Maine, par M. Stetson, représentant du Maine; J. K. Michaud, membre du parlement, et Pius Michaud d’Edmundston. Des divertissements variés furent organisés : courses de chevaux, parties de baseball et de boxe. Du début des années 1920 jusqu’à la fin des années 1930, il y avait à Clair une piste pour courses de chevaux très fréquentée. Photo vers 1931. American Art Post Card Co., Boston, Mass.